#FreshSérie: Réduire sa consommation d’énergie au bureau

Fresh série: Eco-héros du quotidien

Découvrez, dans notre Fresh Série « Eco-héros du quotidien », quelques conseils & infos pour vous accompagner dans une démarche eco-responsable au quotidien…

Aujourd’hui, à l’occasion de la Journée Mondiale de l’énergie qui aura lieu vendredi 22 octobre, on vous a préparé un focus sur l’énergie, ou comment être engagés en réduisant le gaspillage énergétique au bureau!

L'énergie, un enjeu mondial...

Saviez-vous qu’1,5 milliards d’habitants de la planète sont encore privés d’électricité, un réel défi à relever pour tous! 💪

L’un des enjeux majeurs de demain est de pouvoir offrir l’énergie au plus grand nombre d’habitants du globe 🌍

 

Or, à chaque niveau il est possible de réduire notre consommation et ça commence tout d’abord par le lieu dans lequel nous passons tous beaucoup de temps : le bureau.

Dans une  entreprise, les sources de consommation d’énergie sont nombreuses : chauffage, électricité, éclairage, appareils électroniques…

Vous souhaitez mettre en place de nouvelles habitudes au sein de votre entreprise ?

Ça tombe bien, on vous explique tout ce qu’il faut savoir sur la consommation d’énergie et les bonnes pratiques à adopter !

La planète vous dira merci 🌍😃

Limiter sa consommation énergétique aujourd'hui pour préserver demain...

L’objectif d’aujourd’hui est de repenser nos façons de consommer, de produire, de travailler et de vivre ensemble dans une démarche durable. 

La consommation d’énergie des activités de bureau représente à elle seule 25 % de la consommation du secteur tertiaire.

La vie de bureau, c’est 13 millions d’employés dans 208 millions de m2 de bâtiments qui consomment 263 kWh par m2 et par an*.

Comme 46% de la population active française, l’essentiel de votre activité est réalisé depuis vos locaux. Sur le territoire national, ces bureaux  représentent plus de 204 millions de m2 à chauffer, éclairer et équiper. 

 

En réduisant votre consommation d’énergie, vous pouvez donc réaliser d’importantes économies tout en contribuant au programme national de réduction des gaz à effet de serre.

Des solutions performantes existent, qui garantissent, voire améliorent en même temps le confort de vos collaborateurs.

Nos conseils pour limiter le gaspillage énergétique !

1/ Le chauffage

Saviez-vous qu’en moyenne, le chauffage représente 50% de la consommation d’énergie* d’un bâtiment professionnel.

Concrètement, comment faire?

  • Ne chauffez pas des zones inutiles comme les escaliers de service ou les réserves,
  • Aérer lorsque le chauffage est éteint,
  • Si possible, fermer les volets ou stores le soir pour éviter que le froid ne s’infiltre davantage!

2/ La climatisation

Parlons maintenant de la bête noire de toute personne eco-responsable qui se respecte : la clim !

Bien que la clim joue un rôle important sur le bien-être des salariés au travail, il est également important de limiter son utilisation dès que possible. 

En effet, l’utilisation de la climatisation peut représenter jusqu’à 20% des dépenses énergétiques d’une entreprise et en dégageant de la chaleur dans la rue, la clim favorise le réchauffement climatique.

 

À terme, la clim pourrait augmenter la température de la planète de 2°C*.

Il est donc préférable:

  • d’aérer le matin et le soir quand les températures ne sont encore pas trop élevées,
  • d’utiliser votre climatisation de façon optimale (pas plus de 4°C d’écart entre la température intérieure et extérieure) et idéalement la climatisation ne doit être activée uniquement lorsque la température intérieure est supérieure à 26°C (en dessous, l’utilisation d’un ventilateur est suffisante).
  • De fermer les volets & stores en journée pour limiter la chaleur.

 


En revanche, si votre entreprise est régulièrement confrontée à de grosses chaleurs, nous vous conseillons donc de vous orienter vers la bio climatisation ou bien la climatisation solaire qui sont des alternatives écolos aux clim classiques !

3/ L’éclairage

Venons-en maintenant à la consommation due à l’éclairage. 💡

Choisissez un éclairage adapté à votre utilisation. En effet, le choix d’une ampoule peut s’avérer fastidieux car beaucoup de critères sont à prendre en compte mais ne vous inquiétez pas, pas besoin d’être une lumière !

Pensez aux ampoules LED 💡 qui permettent de faire des économies importantes. 

C’est là qu’intervient le relamping

Il s’agit du renouvellement du système d’éclairage, en utilisant d’autres dispositifs moins énergivores tels que les ampoules LED.

Si cette initiative prend de l’ampleur et que les ampoules à faible consommation remplacent l’éclairage énergivore, les conséquences sur l’environnement ne pourront qu’être bénéfiques puisque selon les derniers rapports, la production mondiale de CO₂ diminuerait de 580 millions de tonnes par an grâce à l’utilisation de ces types de lampes…

Le relamping, au-delà d’offrir un éclairage de meilleure qualité (une lumière diffusée de manière homogène),  présente également un atout financier pour l’entreprise:

  • aucun entretien nécéssaire dans les 5 ans qui suivent l’installation en général,
  • une consommation d’energie réduire de 60 à 90% vs les lampes à incandescence.

 

Enfin, le mieux, évidemment, est de ne pas consommer d’énergie 😉 Cela peut vous paraître évident mais privilégiez un maximum la lumière naturelle et veillez à éteindre les lumières dans les pièces inoccupées et la nuit lorsque les bureaux sont déserts.

La pollution numérique, invisible mais réelle

4/ La pollution numérique

La pollution numérique est également un sujet à ne pas négliger dans l’entreprise car c’est une source de consommation très énergivore, bien que moins visible directement.

Pour vos appareils électroniques, nous vous conseillons d’éteindre vos ordinateurs chaque soir en partant du travail car même en veille ils continuent de consommer. De plus, si vous voulez investir dans du nouveau matériel informatique, pensez au reconditionné ! Le reconditionné est bon pour la planète (ce qui n’est pas négligeable) et en plus permet d’acquérir un appareil 100% fonctionnel sans payer le prix fort.

Pensez également aux multiprises à interrupteur qui permettent d’éteindre en une fois tous les appareils branchés.

Et au-delà du matériel en tant que tel, la pollution numérique réside également dans notre façon de l’utiliser et notre consommation du numérique…

Selon l’ADEME, un Français fait en moyenne 949 recherches internet par an. Au niveau national, cela représente plus de 287 000 tonnes de CO2 par an.

Voici donc quelques astuces à la portée de tous à mettre en place dans votre quotidien :

  • éviter de laisser 25 onglets ouverts et spécialement les réseaux sociaux qui se mettent sans cesse à jour même lorsque vous ne les utilisez pas
  • utiliser des moteurs de recherche écolo comme Ecosia ou Ecogine qui utilisent leurs bénéfices pour financer des projets liés au développement durable (par exemple, la reforestation pour Ecosia)
  • soyez le plus précis possible dans vos recherches sur internet pour limiter la sollicitation des serveurs

 

L’ADEME estime également que l’envoi d’un mail de 1 Mo consomme 15 g de CO2.

À titre de comparaison, les spams du monde entier consommeraient en énergie l’équivalent de 2 millions de foyers Américains. C’est ici qu’intervient l’e-cleaning. Cela consiste à nettoyer sa boîte mail et se désabonner des newsletters inutiles notamment, cela permet de désencombrer les serveurs.

C’est bien beau tout ça, mais quels sont les bénéfices sur la durée ?

1/ Economiser l’énergie pour réduire son impact écologique

Comme nous le savons tous, limiter sa consommation d’énergie permet de réaliser des économies financières mais l’autre raison est évidemment l’écologie. Et oui, produire toute l’énergie que nous consommons quotidiennement à des impacts importants sur l’environnement. 

Selon le GIEC, les énergies fossiles telles que le charbon ou le pétrole de nos voitures sont responsables de 78% des émissions de CO2 de la planète depuis 1970. Ces énergies émettent aussi des particules fines dans l’atmosphère, ce qui affecte la santé de chacun : 67 000 personnes décèdent prématurément chaque année en France. 

 

En bref, chaque fois que nous  produisons de l’énergie, nous avons un impact sur la planète. 

Si chacun de nous réduisait sa consommation, nous pourrions en produire moins et donc réduire la pollution globale, lutter contre le réchauffement climatique et la pollution de l’air.

2/ Economiser l’énergie pour sensibiliser et changer de modèle de société

Faire des économies d’énergie est une manière de sortir du système de surconsommation, pour aller vers des sociétés plus consciencieuses et plus à l’écoute de ses biens communs et de l’intérêt général.

C’est aussi une manière de se sensibiliser et de sensibiliser les autres à être plus respectueux de ces ressources partagées

On commence par les économies d’énergie, et puis on continue à faire attention avec le gaspillage alimentaire ou la réduction des déchets.

En résumé, économiser l’énergie est aussi un geste éthique.

Prêts à devenir une entreprise exemplaire ou presque;)?

Sensibiliser vos collaborateurs à votre démarche RSE, c’est bien… Leur proposer de prendre part à la démarche et de les faire participer, c’est mieux!

Dans le cadre des temps forts RSE que nous avons développé pour nos clients , nous proposons un module « Éco Hero » dédié à la sensibilisation éco responsable et qui propose des solutions concrètes pour réduire son empreinte carbone.

Au programme:

  • des conférences et ateliers enrichissants développés avec des experts pour mieux comprendre les enjeux à l’échelle mondiale et l’impact de nos actions individuelles et collectives sur la planète (fresque du climat, 2tonnes…) ,
  • des ateliers pratiques dédiés à la réduction de notre impact environnemental,
  • des jeux & quiz pédagogiques et conviviaux,
  • Et la possibilité de mettre en place des actions concrètes au sein de votre entreprise: création de bulles de nature dans l’entreprise avec des potagers d’entreprise ou un projet de végétalisation à l’année, accompagnement à la mise en place du tri sélectif (même du compost 😉 dans l’entreprise, marches « cleanwalk » …)

 

Vous souhaitez mettre en place un temps fort ou simplement échanger sur le sujet ? Contactez-nous 🙂

Et pour aller plus loin nous avons rédigé un guide pratique dédié à l’éco-responsabilité à télécharger ci-dessous.

VOUS NE VOULEZ PAS PASSER À CÔTÉ DE NOS DERNIÈRES ACTUALITÉS ?👉🏻