Trouver son Ikigai pour être bien au travail :)

L’IKIGAI, C’EST QUOI ?

Vous en avez peut-être déjà entendu parler mais connaissez-vous l’ikigai ?

Devenu très populaire au Japon depuis quelques années, ce concept s’est progressivement développé dans les pays occidentaux. « L’Ikigai » que l’on pourrait traduire en français par « ce qui nous donne envie de nous lever le matin » serait notre raison d’être, ce qui donnerait du sens à notre quotidien. L’ikigai fait partie de notre identité et nous permet d’être en cohésion avec nous-mêmes dans tous les aspects de nos vies !

Selon la légende, l’espérance de vie record des habitants de l’île d’Okinawa au Japon s’expliquerait en autre par cette philosophie, qui jouerait un rôle important dans la vitalité et la santé des habitants. Impressionnant non ?

Trouver son Ikigai permet, en outre, d’atteindre l’équilibre entre aspirations professionnelles et aspirations personnelles.

En Occident, on utilise beaucoup la célèbre rosace à 4 cercles pour identifier son Ikigai.

Cette rosace est fondée sur 4 piliers. Les voici :

  • Ce que j’aime.
  • Ce pour quoi je suis doué.
  • Ce pour quoi je suis payé.
  • Ce dont le monde a besoin.

MAIS comment trouver son ikigai ?

En voilà une bonne question ! Pour trouver son Ikigai, il faut s’interroger et identifier les 4 piliers de la rosace. Il existe plusieurs méthodes pour cela mais dans tous les cas, il est nécessaire de mener un travail d’introspection et de réflexion.

On vous donne quelques pistes pour cela :

1/ Ce que j'aime

Pour trouver ce que l’on aime faire, il faut se poser les bonnes questions :

– Qu’appréciez-vous faire dans la vie ? Quels sont vos centres d’intérêt ?

– Quelles activités aimez-vous faire quand vous avez du temps libre ?

– Que feriez-vous si vous n’aviez plus besoin de gagner d’argent ?

Une fois ces questions posées, vous pouvez établir une première liste des activités que vous appréciez faire au quotidien.

2) Ce pour quoi je suis doué

Pour identifier vos talents, demandez-vous quelles sont les choses que vous arrivez à faire naturellement ? De quoi êtes-vous fier ? Essayer de penser à des situations personnelles ou professionnelles où l’on vous a déjà complimenté.

Si cela est trop difficile, vous pouvez aussi demander l’avis de votre entourage pour avoir un avis plus objectif sur vous ! 😉

A partir de là, vous pourrez alors faire une liste de vos différents talents. Essayez de sélectionner ceux qui vous procurent le plus de plaisir et que vous pourrez utiliser au quotidien ou dans votre activité professionnelle !

3) Ce pour quoi je suis payé

Il faut maintenant trouver comment vous pouvez être valorisé. Quels sont les services que vous pouvez offrir ? Quelles compétences pourriez-vous monétiser ? Quels outils avez-vous l’habitude d’utiliser au travail ?

Parmi la liste des vos différents talents, gardez ceux qui pourraient vous être utiles professionnellement !

4) Ce dont le monde a besoin

Pour la dernière étape, demandez-vous quelles sont les causes qui vous tiennent à cœur, que pourriez-vous faire personnellement pour contribuer au monde au monde ?

Une fois que vous avez trouvé quelles sont les causes qui vous tiennent le plus à cœur, vous pouvez en déduire quelles personnes cela concerne ? A quelles personnes voudriez-vous rendre service en premier ?

A l’intersection des différents cercles se superposent les quatre composantes les plus fondamentales de votre vie :  votre passion, votre vocation, votre profession et votre  mission. C’est ici que se trouve votre Ikigai !

L’IKIGAI DANS LE TRAVAIL ?

Trouver son Ikigaï c’est avant tout trouver un équilibre de vie. Concrètement, dans la vie professionnelle, cela signifie trouver un travail épanouissant et qui vous corresponde. Il peut être facile de remplir un ou deux cercles de l’Ikigai mais rares sont ceux qui remplissent les quatre !

En résumé, trouver son Ikigai c’est donc trouver un travail :

  • qui vous plaît et que vous appréciez faire (ce que vous aimez)
  • dans lequel vous pourrez laisser votre talent s’exprimer et libérer tout votre potentiel (ce pour quoi je suis doué)
  • qui vous rémunère décemment et vous permette de mener une vie qui vous convienne (ce pour quoi je suis payé)
  • dans lequel vous pouvez contribuer à faire quelque chose qui a du sens pour vous (ce dont le monde a besoin)
 

Alors si vous aussi, vous voulez vous lancer et tenter de trouver votre Ikigai, munisssez vous d’un stylo et imprimez votre Fresh Ikigai que nous vous proposons en téléchargement juste ici 😉

Si vous parvenez à remplir les 4 conditions, c’est que vous avez réussi à trouver votre Ikigai. Si vous n’y parvenez pas tout de suite, pas d’inquiétude, cela peut être plus spontané chez certaines personnes et nécessiter plus de temps et de réflexion chez d’autres. Cela peut même se faire en plusieurs fois ! 😉

Et si vous êtes intéressé par le sujet et que vous voulez en savoir plus, vous pouvez également vous procurer le livre Trouver son Ikigai de Christie Vanbremeersch.

D’ici là, vous pouvez toujours découvrir notre article sur nos 5 techniques pour des salariés épanouis au bureau.

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin